Mon intérêt pour la danse contemporaine et ma rencontre avec Cécile Dauvergne, Chorégraphe et danseuse contemporaine m'ont fait approcher, ces dernières années, la danse de plus près. L'alternance du regard sur les danseurs - les arbres - les danseurs - les arbres, une certaine connexion entre eux s'établit qui me fait entrouvrir une autre dimension de la notion de mouvement :

Bouger, vibrer, immobilité/mobilité, arrêt, équilibre/déséquilibre, s’élancer. L’arbre parait hiératique mais il ne cesse de « remuer », de vivre, de se déployer.


 
  1    2  
Diaporama