L’envie de mouvement et de volume s’est réellement concrétisé avec la rencontre de Cécile Dauvergne, danseuse contemporaine. De cette collaboration sont nées des sculptures « d’arbres dansants » et un projet de performance dansée entre mes sculptures et son groupe de danseurs amateurs. puis une performance en duo avec d'autres de mes sculptures comme point de départ.

A force de peindre des arbres et leur racines, et de faire le lien avec nos propres vies, j'ai eu envie de créer une installation : "Où sont nos racines" nous questionne sur nos racines propres ou figurées, D'où je viens? D'où vient l'humanité? D'où vient la vie? Ais-je vraiment envie de ces racines pour me définir?

 
  1    2  
Diaporama